La mise à jour du protocole « Quasar » de Bitcoin SV (BSV) poursuit la scalabilité massive de la blockchain avec un plafond de bloc par défaut porté à 2 Go

Quasar-protocol-upgrade-continues-massive-blockchain-scaling_french

Le 24 juillet 2019, le réseau Bitcoin SV (BSV) fera l’objet d’une mise à jour de protocole clé axée sur la scalabilité. La mise à jour « Quasar » augmente la taille de bloc du hard cap (taille maximale) par défaut de BSV de 128 Mo à 2 Go (2000 Mo). Bien que la taille de bloc maximale par défaut soit initialement de 2 Go, une partie importante du hash rate des mineurs fixera manuellement leur hard cap à un niveau inférieur (mais néanmoins très robuste) de 512 Mo – ce qui reste bien plus élevé que tout autre projet Bitcoin concurrent.

La mise à jour Quasar représente une étape clé dans le projet de BSV de libérer l’énorme puissance de scalabilité on-chain qui a toujours été possible avec le Bitcoin, et devrait permettre à BSV de devenir l’acteur le plus important de la blockchain. BSV peut déjà gérer plus de 300 transactions à la seconde sans difficulté ; cette capacité est continuellement étendue et devrait dépasser 1000 transactions à la seconde dans les mois à venir après la mise à jour du réseau Quasar. Une telle puissance peut concurrencer la capacité du réseau de paiement VISA et prend également en charge les applications d’entreprise.

BSV est la seule cryptomonnaie avec une blockchain qui offre (désormais) un excellent niveau de scalabilité, un utilitaire robuste et qui s’engage à utiliser un protocole préétabli sur lequel les développeurs pourront s’appuyer (le retour au protocole Bitcoin d’origine sera complété d’ici février 2020). BSV est également le seul coin qui adhère au white paper original de Bitcoin. En bref, BSV est Bitcoin.

Le président fondateur de la Bitcoin Association, Jimmy Nguyen, explique comment la mise à jour de Quasar aide les mineurs de Bitcoin : « Les mineurs doivent être conscients qu’une scalabilité massive est essentielle pour leur rentabilité – en particulier après le halving (diminution de moitié de la récompense des blocs) de mai 2020 qui réduira la rémunération globale par bloc de 12,5 à 6,25 coins, puis à nouveau en 2024, lorsque la rémunération sera réduite à 3,125 coins et ainsi de suite toutes les x années. Pour que le minage de cryptos reste rentable, les mineurs doivent gagner davantage en frais de transaction pour chaque bloc afin de compenser la rémunération par bloc inférieure. Cela n’est possible que sur BSV. Lors d’un test effectué le 21 mai 2019 sur le BSV Scaling Test Network, un bloc de 1,42 Go a été miné, ce qui a entraîné pour la première fois des frais de transaction supérieurs au montant de la rémunération par bloc de 12,5 coins. C’est ainsi que le modèle économique de Bitcoin est censé fonctionner et c’est ce que Satoshi a toujours envisagé pour que les mineurs restent rentables. » 

Le réseau BSV passera à Quasar le 24 juillet 2019 vers 13 h 00 GMT. Les nœuds de minage et les auditeurs de blockchains sont invités à mettre à jour immédiatement leur logiciel BSV, avant la mise à jour du réseau. (Les mineurs écrivent dans la blockchain. En revanche, les « auditeurs de blockchain » sont des entreprises et des particuliers qui exécutent une instance de Bitcoin SV – tels que des échanges de crypto et des opérateurs de wallets – mais ne sont pas impliqués dans le minage et n’écrivent donc pas dans la blockchain.)

Une annonce plus détaillée de la mise à jour de Quasar est disponible ici (en anglais), avec des recommandations spécifiques pour les mineurs et les auditeurs de blockchain. Le code source de la mise à jour de Quasar sera disponible sur le site Web BitcoinSV.io à l’adresse : https://download.bitcoinsv.io/bitcoinsv/0.2.1/.   

Steve Shadders, CTO de nChain et directeur technique de l’équipe de Bitcoin SV Node nous présente les prochaines étapes : « Avec la mise à jour Quasar, Bitcoin entame une transition culturelle alors que les mineurs commencent à apprendre qu’il est de leur devoir de gérer la taille des blocs en fonction des forces du marché et de leurs propres incitations économiques, plutôt que de laisser la taille des blocs dictée arbitrairement par les concepteurs de protocoles. En février 2020, le réseau BSV franchira une nouvelle étape dans cette transition avec la mise à jour « Genesis » – durant laquelle l’équipe de Bitcoin SV Node supprimera complètement la limitation par défaut (ou plus précisément, le hard cap par défaut sera infini). Cela ouvrira la porte à une scalabilité infinie du réseau BSV et favorisera la nouvelle culture Bitcoin dans laquelle les mineurs sont responsables de la taille des blocs. »